Histoire du marathon selon Wikipédia

Histoire

Le nom vient de l'histoire assez confuse de Phidippidès, un messager grec qui aurait couru de Marathon à Athènes pour annoncer la victoire contre les Perses à l'issue de la bataille de Marathon lors de la première guerre Médique en -490. Arrivé à bout de souffle sur l'Aréopage, il y serait mort après avoir délivré son message. L'historien grec Hérodote rapporte une légende différente : lors du débarquement des Perses à Marathon, les Grecs auraient envoyé un messager, Phidippidès, chercher de l'aide à Sparte, à plus de 200 km. Alors que les Spartiates ne répondaient pas, les Athéniens combattirent seuls, avec les Platéens, et c'est un certain Euclès qui aurait parcouru au prix de sa vie la distance entre Marathon et Athènes pour annoncer la victoire. Il semblerait donc que la tradition, qui attribue la course Marathon-Athènes à Phidippidès soit erronée, si Hérodote dit la vérité.

Le marathon moderne

La distance du marathon moderne est donc (à peu près) celle qui sépare Marathon d'Athènes. Elle est parcourue pour les premiers Jeux olympiques modernes en 1896.

Ce premier marathon moderne est gagné par un berger grec, Spyrídon Loúis, en 2 h 58 min 50 s.

La distance du marathon faisait environ 40 km aux premiers Jeux olympiques modernes. C'est en 1921 que la distance fut définitivement fixée, en officialisant celle des Jeux olympiques de Londres (1908). La famille royale d'Édouard VII désirant en effet que la course démarrât du château de Windsor pour se terminer face à la loge royale dans le stade olympique. Cette distance a donc été mesurée précisément : 26 milles et 385 yards soit 42,195 km et est devenue la distance officielle du marathon.

D'ailleurs, il arrive que des marathoniens crient « Vive la Reine ! » au passage du quarantième kilomètre pour célébrer les derniers 2,195 km, cadeau de la famille royale d'Angleterre.

En 1960, Abebe Bikila courut la distance sans chaussures et gagna, ainsi qu'en 1964 (avec chaussures), où il battit le record en 2 h 12 min 11 s.

Le premier marathon olympique féminin fut celui de Los Angeles, en 1984.

Record]

 
Évolution de record du monde hommes, de 1965 à 2008

La meilleure performance du marathon est actuellement détenue par Patrick MAKAU en 2 h 03'38" le 25 septembre 2011 au marathon de Berlin.

La meilleure performance européenne du marathon est codétenue par le Portugais António Pinto en 2 h 6 min 36 s le 16 avril 2000 à Londres, et par le Français Benoît Zwierzchiewski (dit "Benoît Z") avec ce même temps qu’il réalisera le 6 avril 2003 à Paris.

La meilleure performance mondiale féminine est détenue par la Britannique Paula Radcliffe, qui a amélioré sa propre performance lors du marathon de Londres du 13 avril 2003, avec un temps de 2 h 15 min 25 s.

La norvégienne Grete Waitz a battu le record du monde trois ans de suite et gagné neuf fois sur onze participations le marathon de New York, créant ainsi un record sans précédent.

1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.